Cas utilisateur : Locationdevoiture.fr

Cet article vous explique comment Wexperience, à l’aide d’un test utilisateur, a aidé Locationdevoiture.fr, le leader de la comparaison de location de voiture en Allemagne, a optimiser l’expérience utilisateur sur son site.

Locationdevoiture.fr un comparateur d’offre de location

locationdevoiture-home

La location de voiture est un marché assez vaste comprenant de nombreux acteurs et il est souvent difficile pour le client (particulier ou professionnel) de se retrouver dans la pléthore d’offre. Afin de bien comprendre la manière dont ses visiteurs appréhendait la manière d’utiliser son site, locationdevoiture.fr nous a demandé de réaliser un test utilisateur.

Nous avons donc recruté un panel de 6 personnes, utilisatrices de site de comparaison de location de voiture, pour analyser et trouver des pistes d’optimisation pour locationdevoiture.fr. Les tests se sont déroulés dans notre studio de Roubaix et l’équipe de locationdevoiture.fr est directement venue d’Allemagne pour y assister (même si désormais Wexperience peut proposer de visualiser les tests à distance).

Plusieurs objectifs avaient été assignés à ces tests, dont voici les principaux, expliqués par Benjamin Stut, le responsable ecommerce de locationdevoiture.fr.

Test du lifting de la page d’accueil

locationdevoiture-home-old

L’ancienne version de Carigami. Lors de notre test, le site s’appelait encore locationdevoiture.fr

« Nous voulions nous assurer que notre nouvelle version, plus moderne, ne posait pas de problèmes d’ergonomie ni ne choquait par rapport à l’ancienne, afin de préserver nos clients réguliers. Nous avons pu constater avec les tests que la différence entre les deux pages d’accueil n’était pas remarquée pas les utilisateurs (pas de choc, donc !) ni ne posait de difficultés particulières. Depuis, les tests a/b nous ont montré un gain de 2 points sur le taux de rebond, qui était pourtant déjà bon : c’est une belle performance. Nous procédons donc actuellement aux développements pour la mise en ligne sur tous nos canaux et nous préparons de nouvelles variations, sur la base ainsi définie. »

La visibilité du message d’annulation gratuite

locationdevoiture-messagepasvu

De nombreux testeurs nous ont avoué ne pas avoir vu l’argument principal du site : l’annulation gratuite

« L’un des avantages de notre site est l’annulation gratuite jusqu’à 24h avant la prise en charge du véhicule. C’est donc naturellement un argument de vente assez fort et que nous cherchons à mettre en avant. Il apparait à de très nombreux endroits sur le site. Quelle ne fut pas notre surprise de voir tous les participants répondre « non » à la question de la consultante ergonome de Wexperience, posée après la réservation : « Avez-vous vu que l’annulation est gratuite ? » !! La preuve qu’en e-commerce, la place du message importe au moins autant que sa formulation… Nous allons tester sous peu une première idée pour faire en sorte que ce message soit mieux perçu. »

Notre nouveau concept de page de résultats

locationdevoiture-resultats

Notre analyse de la page de résultat lors du test

« Nous avions élaboré un nouveau concept de présentation des offres. Nous voulions avoir une évaluation qualitative en même temps que les résultats quantitatifs de nos a/b tests. En particulier, l’usage d’icônes – nouveau pour nous – devait être vérifié. Les tests utilisateurs ont été gagnants. Cela a été particulièrement important par la suite, car nos tests ont été mitigés. La certitude des retours qualitatifs nous a permis d’analyser le test avec un autre regard et de comprendre que… le résultat avait sans doute une autre explication, lié à un autre problème d’ergonomie identifié lui aussi lors des tests. Nous avons donc mis le projet en attente et allons procéder à un nouveau test, une fois l’autre problème réglé. Il faut faire attention aux échecs d’a/b testing… qui ne sont pas toujours liés au concept lui-même et peuvent avoir d’autres explications.
La nouvelle page de résultats après le test utilisateur et les tests A/B

La nouvelle page de résultats après le test utilisateur et les tests A/B

La concurrence

« Nous avons fait tester aux utilisateurs deux sites concurrents. Ceci nous a montré des problèmes chez eux, parfois assez importants (cela fait toujours plaisir :) mais nous avons surtout constaté que notre site sortait gagnant du jeu des comparaisons chez quasiment tous les testeurs. C’est une démarche très importante dans la mesure où elle permet de rendre plus intelligent nos efforts de benchmarking. Ce n’est pas parce que vos concurrents font quelque chose que c’est une bonne idée ! »
Au cours du test, il était demandé aux utilisateurs de donner leur avis sur plusieurs sites concurrents. Bien sûr, ils ne savaient pas, au début du test, qui était le client, ce qui rendait leur avis tout à fait impartial.

Au cours du test, il était demandé aux utilisateurs de donner leur avis sur plusieurs sites concurrents. Bien sûr, ils ne savaient pas, au début du test, qui était le client, ce qui rendait leur avis tout à fait impartial.

Commenter l'article

[Save the date] La première édition du Nord Conversion Day arrive !

NordConversionDay-Twitter

Organisé dans le cadre des Euratech’Days, par AB Tasty, Banchemaille, Euratechnologies, et nous bien sûr. Le Nord Conversion Day est une première pour le vrai pays du e-commerce. Ok, vous me direz, le 30 Juin il y a le #Shake2015 à Marseille, mais pourquoi aller si loin, quitter notre chère région, terre d’origine du marketing direct et l’une des plus actives du ecommerce ? Alors, oubliez les corons, la météo grise et autres clichés ringards, et venez nous rejoindre ;)

Entièrement dédié à la conversion et l’optimisation des sites e-commerce

Le Nord Conversion Day se veut être le premier d’une longue série. Centré autour de la conversion et de l’optimisation des sites e-commerce, l’événement rassemblera 4 experts CRO Français qui vous présenteront plusieurs sujets et cas de figures rencontrés dans le cadre de leurs relations agences/annonceurs.

Avec pour but d’aborder la conversion à un public de professionnels nordiste, une après-midi de conférences est entièrement vouée au partage des meilleures pratiques destinées à améliorer vos taux de transformation ou celui de vos clients.

olivier-sauvage« Avec plusieurs dizaines de milliers de sites de ecommerce en ligne, la concurrence est devenue féroce entre les marchands et tous les moyens sont bons pour transformer plus de visites en achats. Mais pour de nombreux marketeurs, augmenter la conversion d’un site n’est pas toujours facile. C’est pourquoi, avec AB Tasty, nous avons voulu créer un évènement pour leur permettre de mieux comprendre les leviers de la conversion sur le Web. Notre but : rassembler les meilleurs experts en France pour partager leur savoir-faire, leurs connaissances et vous permettre d’échanger avec eux. » Explique Olivier.

3 bonnes raisons de venir !

  • Vous êtes curieux d’AB testing, d’audits ergonomique ou encore de tests utilisateurs ? L’événement vous aidera à mieux comprendre vos visiteurs, mieux présenter vos offres;
  • On est tous conscient qu’il faut toujours innover et se réinventer. L’événement est l’endroit idéal pour vous inspirer des grands témoignages et découvrir les dernières tendances e-commerce.
  • Et pour finir, si tout cela ne vous a pas convaincu, AB Tasty & Wexperience mettent en jeu un test A/B et 3 mois d’utilisation gratuite de l’outil AB Tasty jusqu’à 600 000 visiteurs. Bref l’évent est gratuit,  le cadre est idéal pour élargir votre réseau, alors quel est votre excuse ???

Au programme :

Pour cette première édition, ce sont 4 experts de renom accompagné de leurs clients qui rythmeront cette après-midi où l’on parlera conversion, optimisation de site, A/B testing, personnalisation de contenu et de bien d’autres sujets …

Nous aurons le plaisir d’écouter :

sylvain-lysSylvain Lys
Responsable optimisation chez Wexperience qui abordera avec son client
« La démarche d’optimisation en contexte de refonte »

 

arnaud-de-medeirosArnaud de Medeiros
Responsable de l’équipe consulting chez AB Tasty qui abordera avec son client
« La personnalisation des contenus au coeur de la stratégie de conversion »

 

anthony-le-cromAnthony Le Crom
Consultant optimisation chez Altima qui abordera
« La construction et animation d’une roadmap d’optimisation continue »

 

rachel-donnatRachel Donnat 
Directrice UX chez Napoléon Agency qui aura pour thème « L’importance des études qualitatives pour éclairer les résultats des études quantitatives »

On se donne RDV le Mardi 30 Juin dès 15H
à Euratechnologies – 165 avenue de Bretagne – 59 000 LILLE

bouton_rejoignez_nous (1)

 

 

Commenter l'article

Découvrez les besoins de vos utilisateurs à l’aide des personas et de l’expérience map

Dans ce billet, découvrez comment créer des personas et des cartes d’expérience pour vous aider à trouver des points d’optimisation de votre interface de site ou d’application.

Si aujourd’hui les règles de création des sites ecommerce sont relativement bien connues, il en va tout autrement lorsque l’on s’attaque à la sphère des sites proposant des services innovants, sortant des habitudes des utilisateurs. Dans ces cas là, il devient difficile de prévoir la manière dont les internautes vont comprendre les offres et vont interagir avec le site.

L’exemple d’Elamp

elamp-accueil

Elamp.fr est un site de partage de services et de talents. Conçu par de jeunes ingénieurs basés à Lille, le site propose un service innovant qui permet à tout un chacun de partager ses talents avec d’autres. Problème : comment faire comprendre ce concept aux internautes ? Comment le rendre évident au premier coup d’oeil et surtout comment les satisfaire immédiatement ? Car, en effet, le succès d’un service (que ce soit sur un site ou une application) dépend expressément de la manière dont les internautes vont ressentir leur première visite.

Un concept innovant n’est pas si facile à faire comprendre

Si dès cette première visite, les internautes ressentent une vraie plus-value, s’ils arrivent à accomplir ce pour quoi ils étaient venus, alors la moitié du chemin est déjà faite, la voie du succès est proche.

Dans le cas de Elamp, il faut donc arriver lorsque internaute arrive pour la première fois sur le site à ce que :

  • il comprenne le sens du service et quel bénéfice il peut en tirer
  • il utilise le service et en retire un avantage immédiat qui lui procure de la satisfaction

Le parcours imaginaire de Benoit

Benoit est un jeune développeur qui travaille dans une grande société de service.

Il a appris par sa direction des ressources humaines qu’un service de partage de talents avait été mis en service dans sa société. Lors d’une réunion, on lui a brièvement expliqué de quoi il s’agissait et il a trouvé que c’était une très bonne idée. Il a donc envie de le tester, car il aurait besoin de quelqu’un qui s’y connaisse en automobile pour éventuellement lui faire un diagnostic sur sa vieille Renault qui est tombé en panne sur le parking de la société.

Arrivé sur la page d’accueil du site, il fait une première recherche.

elamp-recherche

Le système lui propose 2 termes de recherche « Etre mécanicien » et « Connaître mécanicien »

Benoit avoue qu’il ne comprend pas la subtilité qu’il y a entre les deux termes ni les icônes qui sont affichées.

2 erreurs classiques d’ergonomie

En effet, ces informations n’aident pas Benoit. D’une part, elles utilisent des termes trop proches. Les verbes « Etre, connaître » n’aident pas à comprendre quel type de résultat on obtiendra si l’on clique sur l’un ou sur l’autre de ces aides. D’autre part, les icônes sont insuffisamment signifiantes pour apporter une information supplémentaire sur ces deux termes. Une icône doit toujours être comprise, dans son contexte, quelque soit l’utilisateur qui la voit. Rares sont les symboles d’icones qui ont une portée universelle. Il faut toujours bien réfléchir à leur signification et se méfier de celles qui pourraient n’avoir de sens que pour un public spécialisée.

Résultat : Benoit « tente » une des deux solutions en espérant qu’elle l’amènera à ce qu’il cherche. Evidemment, c’est contraire aux bonnes règles de l’ergonomie, car en informatique, comme un web, un utilisateur ne doit jamais chercher à comprendre, il doit comprendre.

Les affordances erronées peuvent bloquer l’utilisateur

Après avoir choisi « Etre mécanicien », Benoit obtient 9 résultats. L’écran suivant s’affiche et Benoit décide de cliquer sur « Venez les découvrir » qui pourtant… n’est pas un lien.

elamp-resultat

Pourquoi Benoit a-t-il cru que « Venez les découvrir » était un lien ?

Parce que le terme et la position de la phrase, proche des résultats, incitaient Benoit à penser que cette zone était cliquable. Mais aussi à cause de la flèche noire à droite qui semblait lui indiquer également que cette zone était cliquable.

Résultat : Benoit essaie en vain de cliquer sur le lien et ne comprend pas ce qu’il doit faire. Cela à cause de ce qu’on appelle une mauvaise affordance.

Conclusion : un parcours perfectible

Cette analyse fastidieuse que je viens de réaliser est pourtant indispensable dans la compréhension de l’ergonomie d’un site et de son bon usage par les utilisateurs.

Comme vous l’avez vu, nous avons fait 3 choses :

  1. Nous mettre à la place d’un utilisateur type, Benoit.
  2. Parcourir le site en se mettant à la place de cet utilisateur type
  3. Détecter des problèmes de compréhension de l’interface

De ce travail, nous serons ensuite capable de retirer des idées d’amélioration de l’interface et des parcours utilisateurs.

Bien évidemment, l’exemple que je vous ai montré n’est qu’un exemple minimum.

Pour que l’analyse soit complète, elle doit être réalisée avec plusieurs personas (personnages fictifs, comme Benoit) et selon plusieurs objectifs. Cela permet de parcourir dans toutes ses dimensions un site et d’en détecter tous les points d’amélioration.

Personas et carte d’expérience

Les personas

Les personas sont des modélisations simplifiées de votre cible utilisateur. Ils permettent de définir en 5 ou 6 personnages un ensemble de caractéristiques et de comportements qui représentent très exactement celle-ci. Ci-dessous, par exemple, un persona que Wexperience a créé pour le site de la Smeno, la sécurité sociale étudiante du Nord de la France. Comme vous pouvez le voir, cette fiche tient sur un format A4 et contient tout ce que vous avez besoin de savoir pour jouer un rôle et tester votre interface.

persona-smeno

Ce persona représente la mère de famille typique qui doit se charger d’inscrire un de ces enfants à la sécurité sociale étudiante. Tout y est décrit : son âge, son lieu d’habitation, ses habitudes internets et surtout ses besoins qui vont permettre de définir quelles tâches elle doit accomplir sur le site.

Créer les personas demande à la fois un travail de documentation et un travail d’imagination.

Documentation parce que vous avez besoin de connaître l’âge, le sexe, les revenus, les habitudes, etc de votre cible. Imagination parce que vous avez besoin de créer des personnages fictifs qui rendront compte de la réalité.

Il n’y a pas de règle en la matière pour créer des personas. Essayez simplement dans un premier temps de vous demander qui sont les gens qui fréquentent votre site et pour quelles motivations. Vous pouvez créer des fiches plus ou moins détaillées. Disons que plus c’est simple, mieux c’est. Il faut arriver à trouver un équilibre entre détail et complexité. C’est pourquoi vos personas devraient tenir dans une feuille A4 en utilisant une police de caractère normale. C’est une façon de faire pour mesurer cet équilibre.

La carte d’expérience

La carte d'expérience permet de définir pour un persona et en fonction de toutes ses actions, ses pensées, ses questions et surtout, la manière de résoudre tout ce qui le freine dans sa progression.

La carte d’expérience permet de définir pour un persona et en fonction de toutes ses actions, ses pensées, ses questions et surtout, la manière de résoudre tout ce qui le freine dans sa progression.

La carte d’expérience est un outil très puissant pour détecter des opportunités ou des idées d’amélioration de votre site.

Elle consiste à jouer avec chacun de vos personas sur votre site ou application et de leur faire accomplir des tâches.

Vous verrez que ce n’est pas bien compliqué à faire si vous vous mettez bien dans la peau du personnage (un peu d’acting n’a jamais fait de mal à personne et je suis sûr que vous l’avez tous fait étant enfant, donc vous n’avez pas le droit de me dire que c’est difficile).

Au fur et à mesure du cheminement de ce persona vont apparaitrent des questions que vous ne vous posez pas en tant que concepteur d’interface. Des difficultés vont apparaitre, des interrogations, des points de blocages. Notez tout cela dans votre carte d’expérience et vous découvrirez bientôt de nombreuses idées qui vous permettront d’améliorer votre site.

Une fois ce travail réalisé, il ne vous restera plus qu’à faire la synthèse de toutes vos découvertes, et, hue dia en avant !, vous voilà avec plein de nouvelles opportunités pour augmenter votre taux de transformation.

Si tout cela s’avère assez simple en principe, prenez tout de même ce travail très au sérieux. Quelques heures d’intense simulations à partir de cette base vous aiderons sûrement à mieux comprendre le comportement de vos utilisateurs et à mieux répondre à leurs besoins.

Des questions ? Laissez-les nous en commentaire, nous y répondrons avec plaisir.

Commenter l'article

Tests utilisateurs : comment bien recruter ses testeurs

Un des impératifs impérieux des tests utilisateurs est d’avoir la capacité à sélectionner un panel le plus représentatif possible de vos clients ou prospects.

Ce n’est pas toujours facile.

Le problème du profil social

Quand il s’agit d’un grand compte de la grande distribution ou du e-commerce, cela ne pose, en généralement pas de problème, la cible est tellement large que les critères de sélection permettent de faire un recrutement rapide sans désistement.

A l’inverse, quand la cible est spécifique – patrons d’entreprises, cadres de grand groupe, profession libérale – cela devient plus compliqué est il nécessaire d’ajouter un délai supplémentaire au temps de recrutement d’un test. Qui est habituellement de une à deux semaines chez Wexperience.

Autre difficulté, le recrutement de personnes étrangères. Dans le cadre d’un test pour un pays comme la Belgique, par exemple, le recrutement se fait la plupart du temps sur 2 groupes : un néerlandophone et un francophone. Ce qui oblige aussi d’ailleurs à pouvoir faire travailler un facilitateur dans cette même langue.

Mais d’autres freins peuvent apparaitre également. Comme la géographie.

La géographie

Si la plupart des tests que nous réalisons peuvent se dérouler dans notre bon vieux Nord Pas de Calais, qui est une zone sensiblement urbaine et rurale à la fois pour obtenir simplement un échantillon large de la population française. Certains sites exigent parfois de devoir travailler avec une population locale.

Exemple : Evianchezvous.com. Ce site propose de la livraison d’eau minérale à domicile et ne livre que sur Paris. Les tests sont alors réalisés dans une salle spécialisée sur Paris avec un panel d’habitants de la capitale.

Pourquoi s’astreindre à se déplacer dans un tel cas ? Parce qu’il est indispensable de se rapprocher le plus possible du réel. Si nous avions conduit ces tests dans le Nord, il est probable que les testeurs se seraient sentis nettement moins impliqués que des parisiens.

Dispositif de test utilisateur avec eye-tracking. Il tient dans 2 valises et permet de réaliser des tests dans toutes la France avec le même confort que dans un studio.

Dispositif de test utilisateur avec eye-tracking. Il tient dans 2 valises et permet de réaliser des tests dans toutes la France avec le même confort que dans un studio.

Comment bien réussir un recrutement ?

  1. Tout d’abord, envisager un délai suffisamment long entre le moment où les tests doivent avoir lieu et le démarrage du recrutement. Pour un panel de 12 à 20 personnes, nous comptons en moyenne 2 semaines.
  2. Bien définir les profils utilisateurs à recruter en étant suffisamment souple pour éviter les blocages. En général, quatre à cinq critères suffisent à définir un profil. La plupart du temps : l’âge, client/prospect, le sexe, la zone d’habitation, éventuellement la CSP. Plus vous ajoutez de critères, plus le panel est difficile à recruter.
  3. Se méfier des périodes de vacances. Même s’il n’est pas impossible de réaliser un test en plein mois d’août, certaines populations sont carrément impossible à recruter pendant ce mois : les étudiants.
  4. Disposer d’un matériel de test léger et mobile pour être capable de déplacer son environnement de test dans toute la France et plus.
  5. Appeler les testeurs la veille du test et leur rappeler leur engagement.
  6. Prévoir un incentive suffisamment important pour diminuer le taux de désistement (nous offrons en général un chèque cadeau de 30€ pour une heure d’entretien).
  7. Prévoir des testeurs en plus (faire du surbooking) si vous estimez que le risque de désistement est élevé.

Bien sûr, si vous menez des tests utilisateurs, il vaut mieux faire appel à une agence extérieure comme Wexperience. Mais rien ne vous empêche de mener vos propres expérimentations, au contraire.

Bons tests !

Commenter l'article

Méthode d’optimisation d’UX

Quelle méthode d’optimisation utiliser pour rentabiliser au maximum ses tests AB ? Comment établir un constat précis de ce qui fonctionne et ne fonctionne pas sur un site ? Comment ensuite déterminer des solutions d’amélioration ?

Chez Wexperience, nous adorons partir de l’utilisateur pour répondre à toutes ces questions et nous avons mis depuis longtemps en place plusieurs méthodes pour aider nos clients à améliorer l’expérience utilisateur sur le site web desktop ou mobile. Cet article vous montrera comment mettre en place une démarche simple pour vous aussi améliorer votre site de manière simple et efficace.

La compréhension de ce qui se passe sur un site

Malgré tous les outils dont dispose le webmaster d’un site, il lui est très difficile de comprendre exactement ce qu’il s’y passe. Les web analytics sont souvent mal posés et, qui plus est, pousser une analyse fine de la navigation des internautes requiert énormément de temps, temps qui est souvent une denrée rare et qui doit être rentabilisé par des tâches prioritaires.

Les tests utilisateurs

Un bon moyen d’aller vite et de comprendre ce qui se passe sur un site est tout simplement le test utilisateur.

Test utilisateur avec eyetracking du site Evianchezvous.com

Test utilisateur avec eyetracking du site Evianchezvous.com

Le test utilisateur consiste à mettre face à une interface une personne et de lui assigner des tâches afin de l’observer naviguer. Quatre testeurs peuvent suffire pour commencer pour détecter des informations intéressantes. Un test ne nécessite pas forcément des connaissances en ergonomie pour que des conclusions en soit tirées, mais si le conseil d’un pro ne sera jamais de trop. Mais, ceci étant dit, en quelques heures, vous pourrez espérer au moins en savoir plus sur les gros défauts de votre site.

Ici, un test sur tablette Samsung Android d'une application pour un e-commerçant

Ici, un test sur tablette Samsung Android d’une application pour un e-commerçant

Je rappelle que l’intérêt de tels tests est surtout de pouvoir laisser la parole à des personnes neutres par rapport à votre société et n’ayant pas une vision professionnelle de votre site. Ce sont donc des outils très puissants pour se donner les idées claires sur ce qui ne va pas.

Analyse AIDA

L’analyse AIDA est un bon complément à la compréhension des problèmes d’un site aux tests utilisateurs. Elle permet, en se posant les bonnes questions, de détecter les points faibles d’une page.

C’est une méthode tirée de la vente directe et qui permet de décomposer en quatre étapes les actions d’un utilisateur par rapport à une page.

AIDA est l’acronyme pour Action Intention Désir et Action. Tout utilisateur d’un site web en passe par ces quatre étapes avant d’agir.

AIDA

Par exemple, sur une fiche produit, si on veut qu’un utilisateur ajoute un produit au panier et clique sur le gros bouton orange (ou pas) qui se trouve en bas de votre page, alors il faut absolument que d’une manière ou d’une autre, on ait pu capter d’abord son attention (on parlera alors de séduction de la page), que l’on ait intéressé au produit par des arguments raisonné (intention), qu’on ait levé les doutes (ce qui permet d’augmenter le désir), puis qu’on le pousse à l’action par divers arguments parmi lesquels la couleur du bouton compte beaucoup (c’est une boutade, bien sûr).

AIDA permet de dégrossir l’analyse d’une page et de comprendre ce qui peut n’y pas fonctionner d’un point de vue marketing.

Croisée avec les résultats d’un test utilisateur, il devient alors facile de déterminer ce qu’il faut améliorer en priorité.

Analyse LIFT

LIFT est un moyen de trouver des idées de tests. Il est basé sur un ensemble de 6 critères de réflexions :

  • La proposition de valeur
  • La pertinence
  • La clarté
  • L’urgence
  • L’anxiété
  • La distraction

LIFT permet pratiquement et concrètement de trouver des idées supplémentaires pour augmenter le potentiel de conversion d’une page. Je vous invite à l’aller lire l’article de Wider Funnel pour en savoir plus.

cap 2015-06-04 à 08.52.43

Rassembler l’ensemble des optimisations

Il est possible qu’une fois l’analyse de votre site réalisé, vous vous retrouviez avec des centaines d’idées d’optimisation. Et comme il n’est pas question de tout mettre en oeuvre, il va bien vous falloir faire le tri.

Pour cela vous pouvez prendre en compte plusieurs critères :

Simplicité de l’optimisation : il est parfois plus rentable de changer un bout de texte ou la couleur d’un élément pour améliorer la conversion que de changer une grande fonctionnalité de votre site. Priorisez donc toutes vos optimisations en fonction de la complexité technique du test à réaliser.

Potentiel : même s’il est  impossible de prévoir à l’avance le résultat d’un test (par définition), il faut tout de même se dire que certaines optimisations en fonction de leur emplacement dans le tunnel de commande sont plus rentables. Ainsi, il s’avère que plus l’on se trouve proche de la confirmation de commande, plus un test a de chance d’être rentable. Il est moins cher en trafic de test et une petite optimisation peut avoir de plus grand effet que sur une fiche produit ou une page catégorie.

Faisabilité : ajoutez à ces deux premiers critères le temps qu’il faudra ensuite pour appliquer sur votre site le résultat du test. Favorisez plutôt ceux qui seront les plus rapides à mettre en oeuvre.

That’s it, folks !

Bien sûr, nous n’avons fait qu’effleurer ce qui est en réalité un travail d’assez longue haleine.

Un site ne s’optimise pas en un tour de main. C’est un travail permanent. Pour une raison simple : l’environnement concurrentiel, les habitudes des internautes changent en permanence et votre site doit prendre en compte ces évolutions. Plus vous améliorerez l’expérience utilisateur, plus vous serez dans la course.

Commenter l'article